Les aides pour financer un apprenti

Avant de connaitre les aides disponibles pour vous aider à financer l’embauche d’un apprenti, regardons de plus près les dépenses liées à son arrivée.

Tout d’abord, il faut rémunérer l’apprenti. Son salaire correspond à un pourcentage du SMIC calculé en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation.

 

* Valeur du SMIC au 1er mai 2022 = 1 645,58 € brut pour 35h/semaine
** Salaire Minimum Conventionnel de la branche professionnelle concernée.

 

A noter : Les majorations de salaire liées au passage d’une tranche d’âge à une autre prennent effet à compter du 1er jour suivant le jour où l’apprenti atteint 18 ans, 21 ans ou 26 ans.

Les aides pour recruter

L’avantage pour un jeune de choisir la voie de l’apprentissage, c’est qu’il n’a pas à payer son école, puisque les frais de scolarité sont à la charge de l’entreprise qui l’emploie.

Il existe des aides pour faciliter l’emploi d’un apprenti.

Pour les collectivités territoriales et leurs établissements publics et les hôpitaux publics, il existe une aide de 3000€ et cela, qu’importe la taille de la structure.

Pour les employeurs du secteur public, le CNFPT (Centre National Fonction Publique Territoriale) les aide financièrement.

Cependant, si vous êtes un employeur de la fonction publique territoriale, vous pouvez bénéficier d’une participation financière mise en place par le CNFPT pour vos frais de formation. Cette participation s’élève à 50% d’un coût plafond défini par le CNFPT. Ainsi, le montant maximal de prise en charge peut atteindre 7 600€ sur certains diplômes.

Les aides pour les employeurs privés

> Droit commun en dehors des aides exceptionnelles (Covid-19), soit après le 30/06/2022.

 

L’aide unique à l’apprentissage*

Cette aide est versée par l’Etat et concerne les contrats d’apprentissage conclus dans le cadre :

  • D’une entreprise de moins de 250 salariés
  • De la préparation d’un diplôme ou titre à finalité professionnelle équivalente au plus au baccalauréat

*Cette aide se substitue désormais aux différentes aides antérieures aux employeurs telles que la prime régionale à l’apprentissage, le crédit d’impôt apprentissage, la prime à l’apprentissage pour le 1er ou nouvel apprenti, la prime aux employeurs d’apprentis bénéficiant d’une RQTH ou encore l’aide TPE jeune apprenti.

 

La prise en charge des dépenses relatives aux maîtres d’apprentissage

Cette aide financière, qui est octroyée par l’OPCO de votre branche, doit servir à couvrir une partie de vos frais liés à votre fonction de maître d’apprentissage.

 

 

Aide à l’embauche des personnes en situation de handicap

Cette aide est versée par l’AGEFIPH et est destinée à favoriser l’insertion des personnes reconnues travailleurs handicapés.

L’aide exceptionnelle jusqu’au 30 juin 2022

Suite à la crise sanitaire, l’État a mis en place une aide exceptionnelle à l’embauche en faveur de l’alternance.

Cette aide, accordée pour tout contrat signé avant le 30 juin 2022, peut varier entre 5 000€ et 8 000€ réparti sur 3 ou 4 ans (en fonction de la durée du contrat).

La première année, elle s’élève à 4 125€, puis à 2 000€ la deuxième année et 1 200€ les troisième et quatrième année.

NOS DERNIERESACTUALITES

filtrer

9 Juin. 2022

JOURNÉES PORTES OUVERTES DE NOS PARTENAIRES

+
17 Mai. 2022

REVALORISATION DU SMIC

+
2 Mai. 2022

ON PARLE DE NOUS !

+